Diatomées test classiques

ces images témoignent du rendu avec mon matériel usuel :
microscope Olympus BH2
objectif Splan  100x O.N.1,25
projectif NFK 2,5
Nikon D200
Recadrage à l'échelle 1 (1 pixel du capteur = 1 pixel de l'image)  à l'aide du logiciel  microcartouche

PleurosigmaSurirellaFrustuliaAmphipleura
Cette série d'images a été réalisée en peu de temps pour appuyer mon discours sur un forum de microscopie.
J'ai utilisé mon matériel "de routine", avec la réserve que j'utilise rarement l'immersion et que j'ai exceptionnelement huilé le condenseur pour profiter de toute son ouverture!
Un objectif de plus grande ouverture ou l'utilisation des techniques d'éclairage oblique donneraient une marge de progression.
Mais à l'époque de la microscopie électronique, il me semble vain de rechercher les limites de la microscopie photonique.

Sur le WEB, les pages html suivantes montrent d'excellents résultats, difficilement dépassables, sur ces diatomées test, :
Celle de René van Wezel présente les techniques améliorant le résultat en augmentant le contraste.
Son image de fond montre au MEB l'intérieur et l'extérieur d'une frustule d' Amphipleura pellucida qui est à comparer avec les images de microscopie photonique.

Cette image est reprise aussi avec une autre dans cette  page de P.Höbel car elles sont les oeuvres de son auteur sur un MEB Hitachi.
Il présente également quelques images de ces diatomées test obtenues en microscopie photonique avec des leds UV bleues...

Voici à titre de comparaison, plus d'images d'Amphipleura en microscopie électronique, dues à Gary Gaugler.

Pour terminer, voici sur flickr  une image d'Alessandro Bertoglio d'Amphipleura en microscopie photonique très lisible mais fortement travaillée avec une pile de 70 images...


[haut de la page]... [page d'accueil DN]...[page microscopieDN].[plan des pages]


Copyright de l'auteur: <Daniel Nardin>