Un  macroscope de récupèration!


Je recherche depuis quelques temps un outil permettant la forte photo macro avec une bonne gamme de grandissements. En labo, le macroscope Leica/Wild M420 serait parfait avec son zoom apo,  de 2,5x à 12x en photo (en visuel 6 à 32x! plus possibilité de lentille aditionnelle 2x), mais il est très couteux, mème en occasion. D'autre part, le succès, parmi les amateurs de zedification, des objectifs Mitutoyo, lié à leur très grande distance de travail,  m'a conduit à en désirer.
Enfin le signalement du modèle FS60 par E.Savazzi m'avait incité à rechercher quelque chose d'approchant.

Je l'ai trouvé début décembre 2012 avec un lot vendu sur EB avec l'étiquette: "Mikroskopbody mit Kamera Mitutoyo, ungeprüft"
C'était chez un vendeur d'optique réputé allemand. Mais il ne le garantissait pas en précisant bien "pour bricolage et non garanti"car venant peut être d'un autre domaine que les microscopes biologiques qu'il vend habituellement. Ce type d'appareil semble utilisé surtout avec des systèmes d'inspection pour semi conducteurs, ou des systèmes de découpe laser de micro-circuits sur des établis qui portent une platine mobile sur 3 axes et souvent aussi un support de microscope mobile sur 3 axes, avec des moteurs pas à pas.

J'ai repèré la ressemblance avec le corps du FS60 de Savazzi et avec l'appareil plus complet de Shrek (du forum "le naturaliste.net") qui ne diffère guère que par la couleur bleue!
Les échanges m'avaient déja fait rechercher des caractéristiques de ces appareils et je n'avais donc pas de craintes pour un montage photo.

J'ai pris le risque d'enchérir  et j'ai reçu le lot qui comportait un corps de FS60 (en 2 parties fixées porte tourelle sur  corps avec lentille de tube,  tète trino ), un raccord monture C, une vieille caméra vidéo avec un adaptateur monture C et une fibre optique Mitutoyo.

Je ne sais pas précisement de quel modèle il s'agit car il n'y a pas de docs sur le net. Il n'y a actuellement des fichiers .pdf que pour le successeur depuis 2005, dont la référence est  FS70 .
Ce n'est pas en tout cas un FS60Z avec zoom 1-2x, ni un FS60FD avec tourelle pour objectifs fond noir. FS60FC avec zoom aussi?
 Est ce un FS60 simple sans zoom malheureusement?
Je penche en fait pour un FS60Y prévu pour un usage avec laser ?

Photo du vendeur

Je suis satisfait de mon achat car il n'y a semble t il pas de défauts majeurs, mais j'ai eu quelques déceptions:
- d'abord et surtout, la lentille de tube est simple, non zoom Je resterai à 1x! car c'est une lentille de 200mm, nominale pour Mitutoyo
- Ensuite, la taille m'a surpris à la réception, C'est volumineux! (pourtant j'étais prévenu par la lecture de E.Savazzi:
"The Mitutoyo FS-60 is built to use infinity objectives, principally of the M Plan Apo series which is often discussed in this forum.
This is a relatively big microscope
, compared to ordinary stereomicroscopes. Its lines are deceptively simple, and it looks smaller than its real size in the picture below. " )
intérieurFS60 C'est vrai que les solutions Mitutoyo me sont apparues d'une simplicité biblique.
Rien à voir avec les subtilités optiques des mastodontes Zeiss.
Mais l'excellente finition mécanique doit justifier le prix.

Ceci dit, l'encombrement de mon appareil provient en grande partie d' une dizaine de cm de large totalement inutilisés pour moi au niveau de l'espace infini. car il n'y a pas de zoom à cet emplacement  (juste un cache à la place ou devrait se trouver le bouton de zoom) et il y a juste les 2 miroirs du système d'illumination coaxial.

Le schéma à droite du successeur FS70 fait tout comprendre!
schéma

J'ai aussi du surmonter quelques difficultés:
- les 4 vis de la plaque de fixation sont bloquées (ou du moins très difficiles à dévisser). Je me suis contenté d'un montage en bois sur les 3 vis M5 de la plaque pour fixer l'ensemble sur un charriot motorisé vendu par Pierre4fun.

- La lumière était faible  coté oculaire! en fait la présence d'un filtre dichroïque entre tète et corps (marques feutre SN35II LZ RZ) en consommait. Après son démontage, c'est devenu plus utilisable. Vraisemblablement, ce système protège les yeux des opérateurs qui peuvent regarder les découpes se faire sous leurs yeux!

- J'y ai mis une paire d'oculaires 15x Olympus de 30mm de diamètre.
C'est peu lumineux car 75%  de la lumière est perdue du fait de la succession miroir de l'illuminateur, puis cube prisme de la tète... Mais cela fonctionne avec de l'éclairage (jansjo).  
Il n'est pas indispensable d'enlever le miroir d'illumination pour gagner 25% de lumière.
J'ai commandé pour 30$ une paire  chinoise 5x de FN20 en diamètre 30mm...
Existe t il et me faut il chercher des oculaires 5x 30mm de diamètre à grand champ?

- La fibre optique semble être bonne. Je pourrai l'utiliser ailleurs.  Mais en éclairage coaxial, il apparait des halos et je préfère de loin éclairer en fond noir latéral à la lampe led jansjo! Cette fibre sert elle surtout pour du marquage laser?
filtre?

Les adaptateurs photo sont à adapter/étudier:
- le raccord monture C n'est pas parfait; il ne tient pas bien. Mais cela peut s'arranger en ajoutant 2 vis de fixation plastique pour une tenue par 3 points.
De plus, ce raccord semble parfocal et fonctionne sans problème avec le Nikon J1 équipé d'une bague pour monture C.

- Coté raccord avec les tubes pour microscopes Olympus, un ergot sur la monture gène la fixation mème si c'est la mème collerette.
Mais en fait la pièce tient par 3 vis et pourrait être complètement remplacée...

-Il me faut trouver un raccord en monture F Nikon! Semble t il Savazzi en a fabriqué un règlable.
Il n'y en a pas sur le marché chez diagnostic instrument (seulement cFS60 clamp for C-mount)
A faire...


Le montage fini est lourd.
Il vibre lors du déplacement du moteur.
Il sera plus efficace de motoriser une platine porte objet avec ce montage!

Sur ce dispositif horizontal, je ne pourrai pas ajouter un boitier lourd comme un D700. Il faut se contenter d'un D5000 ou mème d'un COI, Nex ou Nikon1. (J1 sur photo à droite)

 

macroscope FS60

statif PZO Cet appareil peut être monté facilement aussi sur un statif vertical avec une plaque de fixation.
J'ai utilisé pour cela  une potence d'agrandisseur de marque PZO.
Il y a une mise au point sur le statif et des déplacements plus fins sur la platine dee l'objet.

Je me suis construit ainsi un macroscope pas trop couteux
(si on ne compte pas les optiques Mitutoyo!)
J'ai un 2x et un 20x. Reste à chercher un 5x et un  10x.
(Je peux aussi utiliser les optiques fond noir épiscopique Neo Olympus qui ont le mème filetage. Mais leur distance de travail est bien moins favorable.)

La principale différence avec un Wild, est qu'il n'y a pas de zoom  et je regrette d'autant l'absence de lentille de tube zoom 1-2x qui donnerait une gamme presque continue encore plus forte avec 4 objectifs Mitutoyo de 2, 5, 10 et 20x : 2-4x, 5-10x, 10-20x et 20-40x

Mais je pense aussi qu'un macroscope simillaire pourrait être obtenu avec moins d'encombrement et moins de perte de lumière en remplaçant le corps de l'appareil par une simple bague entre l'objectif et la lentille de tube. La difficulté est de trouver une tète trino avec lentille de tube adaptée...  car pour une visée sur écran, 2 tubes entre l'objectif, la lentille de tube et le capteur suffisent.




Daniel Nardin, décembre 2012