Mon matériel photo favori en mars 2008


Malgré de nombreux achats, il est évident que certains outils sont plus utilisés.
Je suis très bien équipé ! avec quoi fais je des photos en cette année 2008 ?

En numérique, le D200 est préféré en général ;
le D100 sert sur microscope ou bino avec Nikon capture, et en stéréo. Du fait du caisson pour D100, c’est aussi le cas en plongée.
Le canon digital ixus sert aux photos souvenirs -ses 2Mp suffisent toujours!-, comme bloc note dans les musées ou avec son caisson sous la pluie, en kayak ou à la plage.

En argentique, mes boitiers sont presque tous au repos ! ! !
J'ai un OM2 et un F3 prèts pour des photos sur microscope... Mais je vais bientot mettre mes Ftn, FE2, F801, F100 dans une vitrine pour la collection.
j'ai fini une dernière pellicule l'an passé dans le NikonosV ! !
J’ai utilisé mon F80 en voyage en 2004 pour doubler en diapo le numérique. Depuis, on peut dire que j’ai basculé quasi complètement vers la photo numérique.
L'appareil RBTx5 sert encore de temps en temps pour des images stéréo. Mais je vais utiliser 2 boitiers numériques sur barette.

Les optiques préférées sont :
Le 18-125mm AF Sigma pour tout faire. Ce n’est pas la qualité top mais c’est suffisant et pratique !
Le 12-24mm AF Sigma pour le grand angle (il peut servir aussi en diapo car il est plein format)
Le 80-400mm AF VR Nikon comme téléobjectif à utiliser à main levée (sur pied le VR serait à débrayer).
Le 105mm AF macro Sigma sert aussi beaucoup pour mes photos naturalistes jusqu’au rapport 1/1. (-> champ de 24mm en numérique)

Celles qui servent parfois sont (par ordre d'importance décroissante):
Mon 105 macro AIs Nikon sur soufflet auto novoflex sert à fort grossissement variable
(champ variant de 32mm à 11mm de largeur; distance de travail 10cm; avec PN11 en plus, champ 9mm à 8,5cm).
Mon 200 micro nikkor Ais est utilisé avec des petits animaux farouches jusqu'à 0,5x
Parfois je sort mon médical nikkor 200mm pour du rapport 3x à bonne distance sur le terrain + éventuellement 1 et 2x.
(en fait en numérique 4,5x , champ de 8mm à 8cm; guère mieux que la combinaison 105 soufflet+PN+sb21 mais moins large coté objectif et rapport Agr. certain
la combinaison 105+ bonnette Raynox 24 descend mème à un champ de 6mm soit 6x)
Le 28mmPC Nikon sert de temps en temps en architecture ou pour des images fusionnées plus larges.
Je refais des essais avec le 35mm à bascule Kiev ou le 45mm Kiev .
Le 50mm AF f1,8 Nikon est encore dans mon sac mais en règle générale, je me contente en numérique de pousser la sensibilité!!

Des optiques ne sont utilisées qu'exceptionnellement:
Mon 16mm Ais Nikon parfois en plongée ou pour l'aspect fischeye en argentique.
Le 55mmAF micronikkor également en plongée.
Le 28-200 AF Sigma a été remplacé pour le numérique mais reste l'objectif à tout faire en argentique au cas ou!
Mon 400 AF sigma est remplacé par le Zoom 80 - 400 mais il conserve une mise au point plus rapprochée.
Les 600 et 800 Tokina ne sortent que pour des photos astronomiques (éclipses) ainsi que le 1000mm MTO
...

Au niveau des flashs, j'ai acheté un SB800 avec le D200. C'est un SB80dx qui sert avec le D100.
En macro documentaire, le SB21 est plus pratique car moins encombrant que 2 flashs sur barette. Son fonctionnement uniquement manuel n'est pas trop gènant.
Mes SB15, SB24... sont dans un tiroir.

Parmi les accessoires, mon soufflet PB4 sert avec son reprodia pour numériser rapidement des diapositives.
Les bagues allonge et les souflets novoflex sont encore utiles

Des optiques ou du matériel sont au tiroir quasiment pour la collection:
mon 500 catadioptrique par exemple
mon système Bronica Etrs
le panoramique Horizon 202, le minox...

Il y a aussi le matériel argentique que je souhaiterais utiliser plus mais pour lequel je ne trouve pas le temps:
la chambre Linhof pour faire des dias panoramiques avec dos 6x9
ou des plans film 4x5 NB (mais polaroid a arrèté de produire le film à négatif séparable et mon agrandisseur est dans le grenier de mes parents...)
Les boitiers Kiev et leurs optiques pour des diapos 6x6 ou du NB...

Daniel Nardin

 

Page précédente retour