Mon premier compact numérique: Canon digital ixus 300

Début juin 2001, j'achète un appareil numérique pour profiter d'une opportunité! Alors que je cherchais une fin de série du premier modèle Canon Ixus, un photographe m'a proposé un rabais sur le modèle récemment sorti.
Cela reste un investissement important mais je me dis que je suis ainsi le progrès tout en bénéficiant de l'instantanéité, de l'autonomie et de la confidentialité du travail .

Je l'ai testé immédiatement le WE de pentecote 2001 lors d'un mini raid à ski en Vanoise.


Pas de difficulté de prise en main pour le collègue qui nous photographie au départ de Val Thorens.

Au refuge du Saut Le flash est efficace en intérieur. C'est remarquable de pouvoir envoyer par couriel ses images aux amis dès le lendemain de la course.
Pratique aussi la possibilité de dessiner avec un logiciel de retouche l'itinéraire suivi entre le refuge de Peclet Polset et le col de Gibroulaz. en remontant le glacier du Gibroulaz
Mont blanc du dome de Polset Le zoom équivalent d'un 35-105 en 24x36 permet de recadrer des détails lointains comme le mont blanc vu du sommet du dome de Polset.

Je pourrais souhaiter un plus grand angle (équivalent 28mm) mais c'est déja pas mal et le 35mm est réputé plus proche de la vision normale.

L'autonomie est d'une quinzaine de photos en qualité maxi avec la carte 8Mo fournie d'origine. Je conseille d'investir dans une 2e carte de forte capacité.

Les images de 1600x1200 points sont bonnes et permettent avec le papier adéquat des tirages A5 réellement de qualité photo sur mon Epson stylus photo 750.
Les tirages reçus des laboratoires sur papier photo (fichier recadrés de 1600x1072 points pour éviter les marges en 10x15cm) se mélangent sans être reconnus à des photos faites à partir de films. Malheureusement les délais de réalisation sont extrèmement longs (plus de 2 semaines d'attente alors que 4 jours sont annoncés!) mais le prix (vers 3,50Frs) se situe entre celui du tirage d'après négatif et celui d'après diapo. Si on n'est pas pressé, c'est une bonne solution sachant que le papier de qualité pour imprimante coute environs 1,50Frs, que l'encre est couteuse et que la stabilité de celle ci est moins garantie que celle des papiers photo.

J'ai apprécié la possibilité de faire des panoramiques. Les raccords automatiques du logiciel Photostich de Canon sont efficaces alors que du fait du vent glacial au sommet, je n'avais pas vérifié les raccords entre images et je m'étais mème déplacé, changeant la perspective du premier plan! Le 360° défilant à l'écran avec le logiciel est spectaculaire!

Panorama du dome de Polset

Essayez un autre panoramique 360° réalisé en octobre au mont aiguille et lisible je l'espère sur votre machine si activeX est installé.

L'enregistrement de vidéo reste pour l'instant un gadget pour moi mais si je trouve un logiciel permettant de retravailler le fichier avi, en particulier de modifier le son de qualité déplorable, je l'utiliserai peut être plus.

Finalement ce premier contact est très positif et je me dis que sans être l'idéal que j'espère en photonumérique cet appareil fait du très bon travail. Je pourrai l'utiliser à la place du minox comme appareil à souvenir compact. Je l'ai déja fait lors d'un voyage d'observation de l'éclipse du 21 juin 2001. Il y a en particulier des panoramiques raccordés automatiquement.

Comme je regrettais l'absence de filetage pour accessoires, j'ai mème essayé de poser l'appareil au dessus de l'oculaire d'un microscope! Cela marche! Je montrerai les résultats obtenus avec un raccord en tubes de carton plus tard.

Quelques reproches maintenant:
Il est évident que je ne peux avoir sur ce type d'appareil les perfectionnements d'un modèle pro; outre l'absence de filetage pour des accessoires optiques, je regrette l'absence de synchro flash externe (mais un modèle offrant ces possibilités de type nikon coolpix 995 coute encore le double !).
Plus gènant est l'absence d'un système réellement manuel d'exposition ou au moins une possibilité de mise en mémoire d'une exposition suivie d'un verrouillage; cela permettrait en particulier des panoramiques plus équilibrés. ( cf un exemple de
raccord d'une matrice d'images et les problèmes rencontrés). Le controle du diaphragme et de la vitesse serait utile aussi pour maitriser la profondeur de champ et le flou de bougé.
Enfin cet appareil (comme toute électronique moderne) est gourmand en énergie et il est équipé d'accessoires spécifiques Canon pour son alimentation. J'ai investi dans une alimentation secteur pour des séances de type studio avec prévisionnement mais ce n'est pas indispensable car j'ai fait un voyage de 2 semaines sur une batterie avec une utilisation parcimonieuse de l'écran.

En fait l'appareil numérique dont je rève serait un nikon D1 avec 6 Millions de pixels, acceptant les objectifs et accessoires actuels et à un prix correspondant en francs constants à ceux du F801 ou du F80. Sony ne l'a pas encore fait; Nikon non plus car mème s'il s'en approche au niveau résolution, le prix est encore loin. En attendant, cet Ixus digital est un bon substitut de mon Minox, pas de mes boitiers 24x36 Nikon.

 

Après ce constat de juillet, quelques ajoux de fin d'année 2001:

Je vais pouvoir utiliser la fonction vidéo avec le logiciel Ulead videostudio vendu par la revue Presqu'offert. Il permet le montage et la création de fichiers .avi ou .mpg avec ajout de son. J'y découvre le maniement du storyboard et des effets de volets...

J'ai mis d'autres images en ligne en décembre.

Mon avis en réponse à un courrier d'un lecteur du site en avril 2002:

Cet appareil me satisfait toujours comme compact numérique. J'apprécie sa remaquable compacité comparable à celle d'un minox. Ses 2Mpixels permettent des tirages 10x15 de qualité photo et sont surabondants pour l'usage internet. Je joue beaucoup avec le logiciel canon de panoramique qui permet de composer des images de 2xN pixels! et de faire pour internet des 360° animés.
Mon principal reproche va à la résistance au froid des batteries; utilisant souvend l'appareil en montagne, j'ai quelquefois du renoncer à déclencher du fait de batteries récalcitrantes. J'ai acheté chez nomatica une deuxième pile pour pallier partiellement à ce problème et j'ai pensé à bricoler un système d'alimentation externe (à voir avec chez canon?)
L'autre difficulté tient à l'important retard au déclenchement (près d'une seconde!) mais c'est une critique d'habitué de reflex argentique et ce n'est un problème que pour des photos de sport ou d'animaux et je crains que les modèles numériques soient encore tous loin devant les reflex classiques pour cela (sauf le haut de gamme ou l'on se rapproche de mon rève: un reflex numérique 6Mp compatible avec mes optiques et flash nikon et à moins de 1500 euros!)
Vous pouvez voir mes dernières images numériques en montagne sur le site http://adn25.free.fr . Je reviens de l'oberland et j'ai pu immédiatement faire un album souvenir internet et j'ai photographié des collemboles nivaux simplement en plaçant l'objectif du canon sur l'oculaire de mon microscope...

En aout 2002, j'ai acheté un caisson étanche WP-DC100 pour ce boitier. wpdc100

J'ai testé l'ensemble en mer rouge. C'est très pratique pour des images souvenir sous l'eau. Les résultats sont bons tant que l'on n'a pas besoin du flasch.

Christelle

 

portail du site page d'accueil dn plan des pages page photographie

Faites des sugestions à l'auteur: <Daniel Nardin>  

(Excusez l'illustration de l'appareil non exactement adéquate qui provient de la consultation d'un site de vente restée sur mon cache internet! j'ai aussi réduit le poids des images pour l'affichage internet!)


Dernière mise à jour: 1 septembre 2002